Le Wild Blog

Témoignage client - À la découverte de l'Ouest canadien

par {{ author }} james bourassa au Oct 26, 2022

Client Testimonial - Discovering the Canadian West

On m'a demandé de partager mes histoires avec vous avec mes planches achetées chez The Wild Tribe, ce que j'ai accepté avec plaisir.

Après avoir initié plusieurs membres de la famille et amis au SUP sur le lac où nous avons un chalet, je me suis rendu compte que l'activité se révélait super populaire et que je manquais d'équipement pour faire des sorties intéressantes avec mes invités. Alors j'ai commencé à magasiner. C'est là que j'ai découvert les planches The Wild Tribe. J'ai tout de suite aimé les formes et le design.

Mon premier choix s'est porté sur le Naïa 11 pieds. Il a eu son baptême de l'eau sur le lac Louise en Alberta avec mes amis.

Belle balade, belle stabilité avec mon petit chien à l'avant. C'était parfait. Mon fils a pris mon autre planche, mais nous avons dû négocier un accord 50/50 parce qu'il voulait aussi la planche.

Les sacs de transport sont spacieux. Vous n'avez pas besoin d'être un expert du roulage d'une planche pour la ranger une fois gonflée et dégonflée. La pompe fournie se range facilement dans le sac, tout comme les palmes et la pagaie. Il reste même de la place. Le sac tient bien sur le dos pour le transport, sans que le poids ne soit excessif. J'ai marché quelques kilomètres avec ma planche sur le dos, pagaie, déjeuner, gilet de flottaison etc. sans aucun problème.

La planche s'est très bien comportée sur le lac Louise, sans surprise car c'est un lac plat sans vagues. Cependant, j'ai pu l'essayer sur un lac plus accidenté, Green Lake à Whistler, lorsque le vent s'est levé et que les vagues ont commencé à se former. Je suis à l'aise avec ces conditions car sur notre lac au chalet j'ai souvent ces conditions. Bien que ma planche au chalet soit raide et plus courte. Le Naïa 11 pieds a une surface d'eau assez importante et je l'ai trouvé plus difficile à manier par grand vent. J'ai quand même été surpris par sa stabilité et la façon dont il a réagi à la détérioration des conditions. Je m'attendais à devoir faire plus d'efforts pour arriver à terre, mais ça s'est bien passé. Oui, j'ai dû pagayer plus fort que je ne l'ai fait sans vent, évidemment. (Si vous êtes débutant, je vous conseillerais d'apprendre à bien pagayer et de faire attention aux conditions météo pour ne pas avoir d'ennuis).

Toujours à Whistler, il y avait une crique super belle, calme et peu profonde, Alta Creek, qui était très amusante à naviguer pour moi et mon partenaire SUP (mon chien).

Il y a plusieurs autres beaux endroits à découvrir dans l'Ouest, et il y a aussi des excursions possibles.

Récemment, je suis également tombé amoureux du Peyto 11 pieds. Il sera donc bientôt ajouté à ma collection de SUP gonflables. Sa conception sera peut-être plus facile en eau plus agitée pour les débutants que j'emmène avec moi.

-Anne-Marie Trottier

The Wild Tribe, Article de notre client

Instagram